Nous continuons dans le thème de cette année : le Réveil !
La foi chrétienne semble simple lorsqu’elle se résumé à deux principaux fondamentaux : la lecture de la Parole et la Prière.

Cependant bien des fois, prendre un temps à part pour ce moment d’intimité est difficile.
Voici quelques points que Dieu m’a mis à cœur de partager.

I- Les obstacles à la prière

Tout comme Dieu, qui est Trinité (Le Père, le Fils, et le Saint Esprit), Dieu nous a créé à son image avec trois dimensions (Corps / Esprit / Âme)
Ces trois dimensions ont besoin d’être nourris en accord avec leur besoin. Cependant il y a bien des obstacles lorsque nous voulons prier personnellement ou en église :

  • la chair, le corps : le matin ou le soir, notre corps prend la fatigue et il est facile de s’endormir en priant ou de ne pas réussir à passer du temps à prier
  • le monde, la distraction : notre esprit est rempli de pensées et de choses de ce monde, qui nous empêche de voir les appels de Dieu pour la prière
  • le Diable, Satan : il est dit dans 1 Pierre 5:8 qu’il est votre adversaire et qu’il rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Il fera tout son possible pour vous éloigner de ce temps à part avec Dieu.

Aujourd’hui, mon frère, ma sœur, quel est ton obstacle à la prière dans ton temps quotidien ? Quel est ton obstacle aux réunions de prière tous ensemble en église ?

Que l’Esprit Saint que Jésus nous a donné, nous aide à discerner ce qu’il faut enlever.

II- Prier c’est être avec Dieu

  • Une relation privilégiée : la Bible décrit l’église comme l’épouse / la fiancée de Jésus. En attendant les noces de mariage à la fin des temps et à son retour. Aujourd’hui, Jésus souhaite nous parler tous les jours. Il est dit qu’Il intercède pour nous (Romains 8:34) à chaque instant ! Comment connaitre sa Volonté, si nous ne lui parlons pas, si nous ne lui demandons pas. A quel moment lui parles tu ?
  • Une relation Père et fils/filles : Que demandes-tu à Dieu le Père ? Que lui dis-tu ? Souvent, nous prions Dieu pour demander les bénédictions, tel un enfant qui désire des bonbons pour le diner. Nous pouvons penser que cette bénédiction est celle qui nous faut : un mari, une femme, une voiture, une maison, un bébé, une carrière, beaucoup d’argent. Nous sommes souvent coupables de demander égoïstement ce que nous voulons et non ce qu’Il veut. Que nous puissions aimer Dieu pour qui Il est et non pour ce qu’Il donne !

III- Un réveil spirituel ne vient jamais sans la prière

  • Sans prière, nous sommes vides. La relation est fade et endormie. Le manque de prière est un pêché et une église qui ne prie pas est une église morte.
    Aujourd’hui, souhaites-tu prier ? Souhaites-tu le réveil dans ta vie ?
  • Ce réveil ne viendra que lorsque tous les jours, nous nous rappelons de ce que Dieu est dans notre vie et ce qu’Il veut être.
    Nous rappeler qui est Jésus pour nous, notre Sauveur et Seigneur. Nous rappeler que sans Lui, nous sommes morts. Sans Lui, nous sommes sans Espoir. Sans Lui, nous sommes perdus. Sans Lui, nous ne sommes pas sauvés.

Pour conclure dans Luc 17 : 11 – 18
Sur les 10 lépreux qui ont prié et demandé à Jésus la guérison. Un seul est revenu vers Lui pour lui dire merci.
« Tous les dix ont été guéris. Et les neuf autres, où sont-ils ? Parmi eux tous, personne n’est revenu pour dire “Gloire à Dieu”. Il n’y a que cet étranger ! » Et Jésus dit au Samaritain : « Lève-toi, va, ta foi t’a sauvé. »

Et nous ? Sur les 10 lépreux, voulons-nous être le seul à être reconnaissant et revenir à Dieu lui parler. Le quota est petit et cela montre notre degré d’ingratitude.

Mais aujourd’hui, Dieu nous fait grâce et Il veut que nous changions.

Ensemble, sachons nous rendre disponible pour ce temps personnel à la prière et ensemble en église. Dieu nous attend les bras ouverts.

« La fin de toutes choses est proche Vivez donc d’une manière raisonnable et gardez l’esprit éveillé afin de pouvoir prier. » 1 Pierre 4:7