On peut être émerveillé devant les miracles de Jésus mais ce n’est pas ce que Marc souligne dans son récit de la multiplication des pains.

Au contraire, il attire notre attention sur le cœur « ému de compassion », « plein de pitié » ou « bouleversé » de Jésus à la vue de cette foule et de ses besoins physiques et spirituels.

Il nous montre ensuite Jésus qui attire l’attention de ses disciples sur les besoins des gens. Il veut qu’ils voient comme lui et qu’ils réfléchissent avec lui. Ensuite, il passe à l’action et le miracle s’accomplit.

N’est-ce pas ce que Jésus veut encore pour ses disciples d’aujourd’hui ?

  • Voir les gens de la même manière que lui, quitte à en être bouleversés
  • Chercher à répondre aux besoins des gens (les besoins spirituels et les besoins matériels)
  • Donner le peu que nous avons (l’équivalent des 7 petits pains et des quelques poissons). Entre les mains du Seigneur, cela peut devenir beaucoup.

Voulons-nous cela nous aussi ? Dans ce cas, notre prière pourra être

« Seigneur, sans toi je ne peux rien faire,

  • Aide-moi à voir les gens comme toi, tu les vois
  • Sans toi, mon cœur est sec. Touche mon cœur afin de le remplir d’amour pour eux et que je sache ce que tu attends de moi.
  • Fais toi-même à travers moi ce que toi tu veux faire pour eux. »

C’est une prière à faire à titre personnel. Nous pouvons aussi la faire en tant qu’Eglise.
Soyons ainsi les témoins agissants du Seigneur dans notre ville et son environnement.