L’évangéliste Marc ne relate pas de longs discours de Jésus mais toutes les phrases qu’il a relevées pour nous sont vraiment à méditer.
Voici donc ce que nous avons médité ce dimanche issu de Marc 2.13-17.

Es-tu disciple de Jésus ?

Le mot disciple apparaît principalement dans les évangiles. Les lettres des apôtres parlent plutôt des “enfants de Dieu”, des “croyants”, des “frères”, des “saints” (c’est-à-dire “mis à part” pour Dieu)

On peut en conclure que tout véritable enfant de Dieu est appelé à être un disciple de Jésus. La question est de savoir : suis-je un disciple de Jésus obéissant ? Est-ce que je ressemble à mon maître ?

Observe bien ton maître

Jésus bouscule les usages. Dans la tradition de l’époque, pour rester pur, il ne fallait pas fréquenter les gens impurs (pécheurs). Jésus fait tout le contraire et en agissant ainsi, il leur permet de découvrir l’amour de Dieu pour eux et de changer, en démarrant une nouvelle vie avec Dieu.

Jésus a accueilli ceux qu’on n’accueillait pas à son époque : les enfants, les femmes, mais aussi les lépreux, les prostituées, les adultères, les voleurs…
Ils se sentaient tous bien en sa présence à tel point qu’on l’a appelé l’ami des pécheurs. Pourtant, jamais la terre n’a porté un homme saint comme lui.

Agis comme ton maître

Continue à observer Jésus et demande-toi si tu veux vraiment lui ressembler. Si oui, demande-lui alors son aide car il te faudra apprendre à regarder les personnes sans les juger. Les voir telles que Dieu les vois, avant de voir leurs péchés parfois si visibles et déroutants.

Fais comme Lévi

Lévi a obéi sur le champs à l’ordre de Jésus “Suis moi”. Serais-je prêt moi aussi à renoncer à mon confort, à ma carrière si Jésus me le demande ?

Lévi a aussi fait une chose extraordinaire : il a invité Jésus dans sa maison, et avec lui tous ses collègues. Surement quelque chose à imiter nous aussi.