En 1 Pierre 5.6-7 le Seigneur nous donne cet ordre :
« Faites-vous petits sous la main puissante de Dieu »…
Voyons Dieu régner sur  tout l’univers (grâce par exemple au Psaume 93 et à tous les psaumes qui suivent)
Quand nous adorons Dieu et le voyons grand, plus rien ni personne ne peut nous faire peur.
« Mettez tous vos soucis dans la main de Dieu »
Le mot « tous » est très important. Certes, nos soucis, angoisses, préoccupations, peurs…  reviennent sans cesse en nous. Nous devons à chaque fois les « redonner » à Dieu.
C’est ce que disant Paul également : « Ne soyez inquiets de rien, mais demandez toujours à Dieu ce qu’il vous faut » (Philippiens 4.6,7).
« parce qu’il prend soin de vous. »
C’est ce que Jésus nous a rappelé très  précisément en Matthieu 6.25-34 (ci-dessous).
S’inquiéter, c’est comme si je ne croyais pas Jésus lorsqu’il dit : « tu as un Père qui connait tes besoins et qui prend soin de toi ».
Etre lumière pour les hommes, c’est vivre en paix et pouvoir témoigner autour de nous de celui qui est la source de notre paix
Quelques conseils 
 
Apprenons à contrôler vos pensées 
Écoutons les infos (radio, télé, réseaux sociaux, amis…) avec modération. Juste ce qu’il faut pour savoir ce qui est nécessaire.
Ouvrons la Bible régulièrement.  La Parole de notre Dieu habitera alors nos pensées et nous privera de bien des soucis inutiles.
Petit rappel : on ne peut chasser une pensée que si on en met une autre à la place. En cette période où nous sommes obligés de changer d’habitude, décidons de laisser le Seigneur habiter nos pensées en lisant ou écoutant sa Parole (des cantiques aussi, c’est bien).
Pensons aux autres
Téléphonons-nous, envoyons-nous des messages internet, prenons des nouvelles. On peut aussi prier à plusieurs au téléphone.
Soyons solidaires (en paroles et en actes) Certains d’entre nous vont rencontrer des difficultés financières du fait de cette crise, en particulier ceux qui exercent une activité libérale.
Préoccupons-nous des personnes vulnérables autour de nous.
Soyons inventifs pour créer de nouvelles manières d’être ensemble avec les moyens dont nous disposons.