Jésus n’a pas seulement laissé derrière lui un tombeau vide. Il est apparu vivant à plusieurs reprises.
Pierre devait être heureux de savoir que Jésus était sorti vivant du tombeau.
Il restait pourtant une ombre dans sa vie : malgré sa promesse, il avait renié Jésus à 3 reprises. Quelle honte !
Qu’est-ce que Jésus devait penser de lui ? Qu’en était-il de la mission que le Seigneur lui avait confiée ?
Jésus le savait et lui a « donné rendez-vous » un jour au matin après qu’avec ses compagnons d’infortune, il ait passé toute une nuit sur le lac sans attraper un seul poisson.
Jésus le sort d’une bien mauvaise situation en leur faisant pêcher 153 gros poissons en une seule prise, mais Jésus va faire beaucoup plus au cours du repas qu’il avait lui-même préparé.
N’en doutons pas : son tête à tête avec Pierre va lui faire le plus grand bien.
Aucun reproche de la part du Seigneur. Il n’attend qu’une réponse à la question qu’il lui pose à trois reprises.
– M’aimes-tu Pierre ?
Pierre ne fait plus le fanfaron. Ses échecs précédents lui ont appris l’humilité.
– Tu sais toutes choses. Tu sais que je t’aime.
Ce jour-là, c’est un nouveau Pierre qui est né. Il a pris conscience de ses limites. Désormais, c’est en Jésus qu’il a confiance, plus en lui-même. Il peut ainsi devenir utile dans la mission que Jésus a prévue pour lui.
Face à nos situations d’échec, d’erreur ou même de péché, Jésus souhaite simplement que nous prenions le même chemin que Pierre.
Pouvons-nous en prendre conscience et, au lieu de nous morfondre, entendre Jésus nous poser la question et répondre à notre tour :
« Tu sais toutes choses Jésus, tu sais que je t’aime »…
Jésus n’attend que cela de notre part.
Un expérience à renouveler bien sûr quand c’est nécessaire.