Il y a 2 semaines, nous avons découvert que Dieu aime voir son peuple se réjouir. En effet, la joie est un des attributs de Dieu, et nous qui sommes créés à son image, la joie caractérise aussi l’enfant de Dieu. Contrairement à la peur, la tristesse, la déprime et autres sentiments négatifs, la joie qui vient de Dieu a une puissante force de Vie.
Cependant, au quotidien, il n’est pas facile de se réjouir, même à l’Eglise. Le service n’est pas forcément un sujet de joie (quand il est vécu comme une contrainte, une corvée). Le regard des autres peut également freiner l’expression de la joie (par timidité ou pour ne pas choquer). Et le culte peut ne pas refléter la joie (quand on pense qu’on n’est pas digne de se présenter devant Dieu).
Cela touche à la compréhension du message de la Bonne Nouvelle, et à l’identité de l’enfant de Dieu. Comment briller devant les hommes si nous n’avons pas la joie ?
 
Oui, mes frères et sœurs, vous avez été appelés à la liberté
Seulement, ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre comme des hommes livrés à eux-mêmes.
Au contraire, par amour, mettez-vous au service les uns des autres.
Galates 5.13
« Vous avez été appelés à la liberté« 
Avec Dieu, tout est question de relation, depuis le début. Sa volonté pour sa création est de vivre avec Dieu en harmonie. Mais cette relation a été rompue à la chute de l’humanité qui va inévitablement vers la mort, car séparée de celui qui est lui-même la vie. L’homme est esclave du péché depuis.
Pour le libérer, Dieu va donner la vie de son propre fils en échange de la nôtre. Nous sommes libérés du péché par sa grâce, il nous offre la vie éternelle auprès de lui. La relation est de nouveau possible par Jésus Christ, et nous sommes capables de nous présenter devant Dieu par l’action du St Esprit. Nous sommes déclarés justes en tant qu’enfant de Dieu, et non plus condamné comme esclave.
 

« Ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre comme des hommes livrés à eux-mêmes« 
Paul ajoute encore : « Menez votre vie dans la dépendance du St Esprit« . Si nous avons été libérés, ce n’est pas pour continuer à vivre comme avant, comme un homme livré à lui-même qui s’appuie sur ses propres ressources pour vivre. Au contraire c’est dans la dépendance au St Esprit que nous trouvons les ressources nécessaires pour vivre, avoir une vie fructueuse ! Jésus nous appelle à porter du fruit durable, c’est en étant attachés à lui que nous porterons du fruit en abondance. Ces fruits viennent de l’Esprit.


Plant de vigne.png
Dieu est comme un vigneron, il veut avoir des vignes pleines de fruits. A l’image du plant de vigne, si nous ne sommes pas attachés à Jésus, nous nous desséchons et nous mourrons. Nous devons rester attachés à Jésus (le cep), car il est la source de tous les nutriments dont nous avons besoin. Et c’est le St Esprit, la sève de la vigne, qui nous apporte les nutriments nécessaires pour porter du fruit.
Si nous nous appuyons sur nos propres forces, nous ne pouvons pas porter du fruit, car nous n’avons pas les nutriments. Mais si nous puisons dans les ressources de l’Esprit, la sève, alors les fruits abonderont (la joie y compris).

 « Par amour, mettez-vous au service les uns des autres.« 

Jésus veut que nous demeurions dans son amour, pour que nous soyons uns avec lui. Il ajoute ensuite que si nous obéissons à son commandement, nous demeurons en lui. Ce commandement est également lié aux relations : « Aime ton prochain comme toi-même« . L’amour est le fruit de l’Esprit par excellence. C’est grâce à l’Esprit que nous sommes capables de répondre à la volonté du Seigneur, celle de nous aimer les uns les autres. La liberté que nous avons en Jésus Christ ne doit donc pas être gardée pour nous-mêmes, elle produit en nous l’envie de nous servir les uns les autres.
FAISONS LES CHOSES DANS L’ORDRE !!!
Ce n’est pas parce que nous devons servir que nous nous appuyons sur le St Esprit.
C’est parce que nous nous appuyons sur l’Esprit que nous sommes capables de servir.
Vivons sous la grâce de Dieu, dans la dépendance de l’Esprit, et le reste découlera.