A travers ses 4 strophes de 6 versets, le Psaume 139 nous conduit à adorer celui qui voit tout en nous, celui qui est partout. Il est aussi celui qui a tout créé.

Ce sont des paroles admirables, pleines de poésie, que nous pouvons exprimer à notre tour dans notre propre prière.

David sait que Dieu sait tout de lui et est partout, que rien n’échappe à son regard. Au lieu de lui faire peur, cela l’émerveille. Cette certitude ne l’empêche pas non plus de dire à Dieu ce qui est au fond de son cœur. Tout au contraire même.

En effet, les trois premières strophes introduisent la quatrième (versets 19 à 24) où David exprime les émotions difficiles qui l’habitent. Il veut donc les soumettre à Dieu : fait-il bien de détester certaines personnes parce qu’elles utilisent le nom de Dieu pour tromper ?

Remarquons que c’est le souci de l’honneur de Dieu qui anime David. Parce qu’il aime Dieu, il veut que son nom soit sanctifié. Nous ferions bien d’être animés nous aussi du profond désir que le nom de Dieu ne soit pas bafoué par ceux qui le prononcent.

Jésus a du reste manifesté de violentes colères lorsqu’il a vu que des croyants faisaient du temple (la maison de son Père) une « caverne de voleurs ». Il les en a chassé manu militari !

Ceci dit, nos colères ne sont pas toujours « saintes » car nous sommes enclins au péché, nous aussi. Il est important alors de faire comme David : demander à Dieu de mettre de la lumière dans notre propre cœur.

En effet, le Seigneur nous dit : « Vos pensées ne sont pas mes pensées, mes façons de faire ne sont pas les vôtres. » (Esaïe 55:8).

Sachons donc que non seulement Dieu lit ce qui se trouve dans notre cœur, mais qu’il veut aussi y écrire, c’est à dire, imprimer sa pensée, nous transformer.

A nous de faire comme David : soumettre à celui qui sait tout de nous (et des autres) nos pensées afin de lui demander son avis et de les corriger si besoin.

Et rappelons-nous que le Dieu de David est aussi celui que Jésus nous invite à appeler « notre Père ». Nous pouvons tout lui dire avec confiance.