« Soyez dans la joie avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. » Romains 12.15

Me réjouir de la joie d’un autre alors que je suis moi-même insatisfait ou triste, m’associer à la douleur de celui qui souffre alors que tout va bien pour moi… Tout cela est contre nature et exige que je m’oublie moi-même pour penser d’abord à l’autre.

N’oublions pas : Jésus nous en a montré l’exemple. Dieu lui-même continue à se comporter ainsi avec nous.

Comment y arriver ?

  • Tout d’abord en prenant conscience que c’est un ordre du Seigneur lui-même. Je dois donc y mettre toute ma volonté et compter sur lui.
  • En le voulant vraiment car les obstacles sont nombreux : problème de temps, mes propres échecs et problèmes qui m’envahissent parfois…
  • En persévérant coûte que coûte car il arrive que la personne qui souffre cache sa peine ou ne veut pas que je m’y associe.
  • La prière est indispensable pour faire ce que Dieu demande. C’est Lui qui change notre cœur et celui des autres. Persévérance !

Cette attitude peut devenir une manière d’être tant pour nos frères et sœurs dans la foi que dans la vie de tous les jours (collègues, amis, connaissances…).